Déclarer un dégât des eaux | Euroassurance Aller au contenu principal
Faire un devis
Être rappelé
Menu

Comment déclarer un dégât des eaux ?

Chez Euroassurance, la garantie Dégâts des eaux est présente dans tous nos contrats d’assurance habitation. Reste à savoir remplir sa déclaration…
Écrit par
nadege greciet
Publié le
Photo d'illustration : ©motortion - stock.adobe.com

Déclarer un dégât des eaux

Près d’un million et demi de dégâts des eaux sont constatés chaque année en France. Autant dire qu’une protection dédiée est obligatoire. Bonne nouvelle, chez Euroassurance, la garantie dégâts des eaux et du gel est présente dans tous nos contrats d’assurance habitation. Reste à savoir remplir sa déclaration…

Réagir vite

Tout d’abord, lorsque ce type de sinistre survient, fermez immédiatement l’alimentation en eau, aérez votre logement, séchez les murs et les meubles endommagés, prévenez le ou les voisins éventuellement concernés – ainsi que le syndic si vous vivez en copropriété, puis… alertez votre assureur... 

Le constat

Pour cela, il faut remplir le constat "dégât des eaux". Il s’agit d’un récapitulatif rassemblant tous les éléments utiles à la description du dégât des eaux : lieu, cause, circonstances, nature et étendue des dommages, coordonnées des personnes impliquées et de leur assureur. Votre compagnie d’assurance peut vous fournir un document sur demande, mais un papier libre suffit.

Vous devez remplir ce justificatif conjointement avec l’auteur (éventuel, toujours) du sinistre, le signer puis nous l’envoyer par lettre recommandée avec accusé de réception dans les cinq jours ouvrés qui suivent l’incident. Si aucun tiers n’est en cause, la marche à suivre est la même, mais vous remplirez seul le constat.

Vous pouvez retrouver les démarches en cas de dégât des eaux dans notre guide dédié.

Expertise et indemnisation

Pour un coût de réparation supérieur à 1 600 euros, un expert est systématiquement mandaté par l’assureur. Pour les dégâts moindres, la convention CIDRE (mise en place par un pool d’assurances) règle les sinistres au plus vite. Sinon, votre compagnie peut toujours demander la participation d’un expert, quel que soit le montant des travaux.

Nous vous recommandons vivement de faire le bilan de vos pertes avant son arrivée. Prenez un maximum de photos, rassemblez garanties, factures ou tout autre justificatif utile, et, surtout, ne jetez rien ! Tous les détails sont importants pour justifier l’existence, et surtout la valeur, des biens endommagés.

L’indemnisation

Si vous n’êtes pas d’accord avec l’expert, vous pouvez en mandater un autre, ils travailleront ensemble. S’ils n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente, un troisième professionnel entre dans la danse, et la décision se fait à la majorité (2 sur 3).

Une fois d’accord avec l’expertise, vous serez pris en charge par votre assurance dans les délais prévus par votre contrat d'assurance d’habitation. Dans tous les cas, restez vigilants, cela n’arrive pas qu’aux autres…

Sources : pratique.fr, euro-assurance.com