Quel permis pour conduire un buggy ? | Euro-Assurance Aller au contenu principal
Faire un devis
Être rappelé
Menu

Quel permis pour conduire un buggy ?

Comme son cousin le quad, le buggy est l’engin idéal pour conjuguer conduite, plaisir et sensations. Mais pour cela, il faut un permis ! Euroassurance fait le point sur la législation de ce quadricycle à moteur.

Écrit par
La Rédaction
Publié le
Deux buggy qui circulent dans le sable
©Suvorovalex – stock.adobe.com.

Buggy homologué

Sont considérés comme homologués les buggies immatriculés d’un poids maximum de 400 kg et d’une puissance n’excédant pas 20 chevaux. Ils doivent être accompagnés d’une carte grise, mais ne sont pas soumis au contrôle technique.

Mon buggy bien assuré !

Avec Euroassurance, je roule en toute sécurité et au meilleur prix !

Il existe deux types de buggies homologués, nécessitant des permis différents.

Buggy de moins de 50 cm3

On les appelle quadricycles légers. Ils peuvent être conduits dès 16 ans, sans permis particulier, sauf pour les conducteurs nés après le 1er janvier 1988. Ces derniers doivent être titulaires du permis AM, ancien BSR, avec option quadricycle.

Buggy de plus de 50 cm3

Les quadricycle dits lourds constituent la majeure partie des buggies sur le marché. Pour en faire usage, il faut impérativement être titulaire d’un permis A1, A2, A3, A, B1 ou B.

Si vous avez obtenu votre diplôme après le 19 janvier 2013, un permis B1 ou B suffit.

Souvenez-vous que seule la conduite sur route et chemin est autorisée ; autoroute et autres voies rapides ne vous sont pas accessibles !

Buggy non homologué

En l’absence d’immatriculation et de carte grise, ces quadricycles non-homologués sont totalement interdits sur la voie publique (dont les chemins). Ils ne peuvent rouler que sur des voies privées et ne requièrent aucun permis.

 

Sources : bpaf.net, quad-infos.com.