5 conseils pour conduire un scooter 50cm3 | Euroassurance Aller au contenu principal
Faire un devis
Être rappelé
Menu

5 conseils pour conduire un scooter 50cm3

Vous n'avez pas ou plus votre permis de conduire et vous en avez marre du métro ? L'heure est venue de vous acheter un scooter 50 cm3 ! Idéal pour se faufiler en ville, pas besoin de permis, ni de formation, on grimpe dessus, et c'est parti ! Mais un scooter n'est ni une voiture, ni un vélo, et la conduite d'un deux-roues peut s'avérer dangereuse si l'on ne respecte pas certaines règles de base.
Écrit par
ccoantiec
Publié le
scooter-50-cm3
@ Gefer - adobe-stock.com

Ne pas hésiter à s'entraîner

Si vous conduisez un scooter pour la première fois, il ne faut pas hésiter à faire des essais dans un lieu peu fréquenté (parking, résidence, etc.). Maîtriser son véhicule avant de se confronter à la circulation est une donnée à ne pas prendre à la légère : le potentiel de freinage et d'accélération, les sensations dans les courbes, le poids du véhicule, la position idéale pour conduire, etc. Quelques sessions d'entraînement vous feront le plus grand bien et vous permettront d'être bien plus à l'aise lors de votre premier grand "bain".

Penser à l'antivol

En cas de vol, votre assurance scooter ne vous indemnisera que si vous avez utilisé un antivol homologué. Cela fait partie des exigences imposées dans votre contrat d’assurance scooter.

Tout anticiper

Une fois sur la route en scooter, vous vous retrouvez potentiellement exposé à plus de dangers qu'en voiture : l'équilibre précaire du deux-roues, la place ingrate laissée par les véhicules plus gros, l'exposition directe aux chocs, etc. 

Pour éviter toute mauvaise surprise, l'élément essentiel de la conduite en deux-roues est l'anticipation. Apprenez à lire les trajectoires des autres véhicules : untel se rapproche du bord de file, l'autre est au téléphone, etc. 

En agglomération, l'un des principaux risques pour le conducteur de scooter est le très grand nombre de voitures qui omettent leur clignotant au moment de tourner : soyez particulièrement vigilant quand vous doublez un véhicule, et surtout, ne dépassez jamais par la droite. Les yeux grands ouverts, le regard droit devant soi et les doigts toujours posés sur les poignées de frein : voici la position à adopter lorsque vous conduisez votre deux-roues.

Aller à son rythme

Lorsque l'on pilote un scooter, on a parfois l'impression trompeuse d'être sur un véhicule à part, capable de se faufiler un peu partout, de remonter les files, etc. Le risque de pécher par excès de confiance devient alors réel pour une certaine catégorie de scootéristes

Ainsi, n'oubliez jamais que vous êtes, au contraire, bien plus vulnérable que la plupart des véhicules qui vous côtoient. Prudence, voire excès de prudence, est mère de sûreté. Allez à votre rythme et ne vous croyez jamais au-dessus des lois ou à l'abri d'une tuile. Mieux vaut être paranoïaque et rester vivant.

Bien négocier les virages

En deux-roues, le risque de glissade ou de chute dans un virage est une réalité. Certaines règles de base doivent être respectées pour limiter au maximum les risques de perdre le contrôle de votre scooter dans une courbe.

  • Ne jamais freiner dans le virage, toujours avant ;
  • Accélérer progressivement en sortie de courbe ;
  • Sur sol mouillé, éviter autant que possible les lignes blanches et les plaques d'égouts.

Que ce soit en virage ou sur une ligne droite, il faut toujours freiner avec les deux freins, en dosant l'intensité selon l'état de la chaussée.

Voir et être vu

À noter pour tous les débutants : en scooter, et en deux-roues en général, il est obligatoire d'avoir ses feux de croisement constamment allumés. Ensuite, pensez toujours que les automobilistes qui vous précèdent ne vous voient pas forcément, alors évitez autant que possible de vous placer dans l'angle mort.

Enfin, pour conduire en toute tranquillité et sécurité, préférez le casque intégral ou Jet et bannissez les casques bols, qui ne protègent pas le visage et réduisent considérablement la visibilité en cas de pluie.

Sources : asso-scooter.org, motoservices.com, linternaute.com