Tout savoir sur les nouveaux radars urbains | Euroassurance Aller au contenu principal
Faire un devis
Être rappelé
Menu

Tout savoir sur les nouveaux radars urbains

Expérimentés depuis plus de deux ans, les nouveaux radars urbains verbalisent officiellement les automobilistes depuis le mois de janvier 2024. Euroassurance vous dit tout.

Écrit par
ccoantiec
Publié le
nouveaux-radars-urbains
© Media Castle – Adobe Stock

Deux sanctions verbalisées par ces radars

Expérimentés depuis deux ans en France, les radars urbains sont désormais actifs et peuvent sanctionner les conducteurs. Ce sont des petits radars, installés en milieu urbain et peu visibles, qui repèrent certains types d'infractions routières. Deux principales sanctions sont verbalisées par ces discrets radars : la vitesse des usagers et le franchissement du feu rouge. À moyen terme, ces radars nouvelle génération pourrait repérer d’autres sanctions comme le franchissement d’une ligne stop ou le non-port de la ceinture de sécurité. Un panneau signale leur présence au moins 20 mètres avant le lieu de présence du radar. 

Attention : tous les radars urbains ne sont pas fonctionnels. Certains font figure de leurre tandis que d’autres sanctionnent les automobilistes. Des modèles identiques difficiles à distinguer. Il faut donc mieux être vigilant à l’approche de ces appareils. 

Autre point d’attention : le flash est infrarouge, ce qui signifie qu’il n’est pas visible lorsque vous avez commis une infraction.

Découvrez notre assurance auto

Pour mon contrat d'assurance auto, je bénéficie des meilleures garanties au meilleur prix avec Euroassurance. Vous pouvez contacter un conseiller disponible au 01 49 15 74 00, 7j/7, de 8h30 à 20h30.

Une mesure de prévention selon la sécurité routière

Pour justifier la présence de ces nouveaux radars, la sécurité routière met en avant la prévention et souhaite que les automobilistes respectent bien les limitations de vitesse en ville pour éviter les accidents. "Dans le cas d’un choc piéton-voiture, les espérances de vie du piéton sont de 85 % si le choc se produit à 30 km/h. Elles ne sont plus que de 15 % si ce choc se produit à 60 km/h", explique Anne Lavaud, déléguée générale de l’association Prévention Routière sur la chaîne d’information télévisée BFM TV.

Où trouver ces radars urbains ?

Après une phase d’expérimentation de près de deux ans, les verbalisations commencent dans certains départements et villes en France. Notamment dans le territoire de Belfort et les Bouches du Rhône, plus précisément Marseille, et la ville de Montpellier. 

Dès le 29 janvier prochain, les habitants du Doubs, notamment dans les agglomérations de Besançon, Montbéliard ou Pontarlier, devront faire attention aux radars urbains. La ville de Toulouse devrait également bientôt activer ce dispositif. D’autres villes françaises devraient voir ces objets nouvelle génération dans les prochaines semaines.

Le nombre de radars en augmentation

Au 1er septembre 2022, le territoire français comptait 4 447 radars selon les chiffres du ministère des Transports. Le seuil des 4 600 boîtiers devrait être franchie avec l’arrivée de ces nouveaux radars urbains en 2024. Le nombre de radars tourelles va exploser en 2024, avec une augmentation de 50 % passant de 1 500, contre 1 000 actuellement. 

Les radars autonomes devraient également voir leur nombre croître durant l’année 2024. En matière de recettes, le dernier chiffre connu, donné par la sécurité routière, précise que les radars ont rapporté environ 928 millions d’euros en 2022.

Sources : auto-moto.com, autoplus.fr, lelynx.fr