Impôts : déduire ses frais kilométrique | Euroassurance Aller au contenu principal
Faire un devis
Être rappelé
Menu

Impôts : comment déduire vos frais réels automobiles ?

On appelle frais réels toutes les dépenses que vous réalisez dans un cadre professionnel. Prises en compte par l’administration fiscale, elles sont déductibles de l’impôt sur le revenu. C’est notamment le cas de vos frais de transport en voiture de votre domicile à votre lieu de travail. Explications.
Écrit par
La Rédaction
Publié le
Feuille d'impôt et barème kilométrique avec une calculatrice
© PV - stock.adobe.com

La déduction forfaitaire de 10 %

Même si vous vous rendez tous les jours au travail en voiture, vous n’avez pas forcément besoin de vous lancer dans un calcul précis de vos frais réels. En effet, une déduction forfaitaire de 10 %, visant à couvrir vos dépenses professionnelles, est automatiquement prévue pour tous les salariés et certains dirigeants.

Cependant, si vous estimez que ce pourcentage est insuffisant pour rembourser les sommes engagées dans l’année, vous pouvez opter pour la déduction des frais réels. Dans un couple dont la déclaration serait commune, sachez que chacun peut choisir le système qui lui est le plus avantageux.

En voiture, je m'assure !

Pour mon assurance auto, je choisis les meilleures garanties au plus petit prix. J'opte pour Euroassurance et je bénéficie de la meilleure offre d'assurance voiture.

Conditions

Pour être considérées comme des frais réels, vos dépenses automobiles doivent avoir été :

  • effectuées dans le but de générer un revenu professionnel ;
  • nécessitées par votre activité salariale ;
  • payées la même année que celle de votre déclaration ;
  • justifiées : même si les justificatifs ne vous seront pas demandés lors de la déclaration, vous devez impérativement les conserver pendant trois ans, afin de pouvoir les présenter si besoin à l’administration fiscale.

Jusqu’à 80 km par jour

Attention, la déduction des frais réels est limitée à un certain kilométrage : 40 km maximum de votre domicile à votre lieu de travail, soit 80 km aller-retour par jour.

Si vous êtes obligé de parcourir une distance plus longue pour vous rendre dans votre entreprise, seuls les 40 premiers km seront couverts. L’intégralité du parcours peut cependant être pris en compte, si vous justifiez cet éloignement (circonstances familiales, difficulté à trouver un emploi à proximité, votre conjoint travaille, au contraire, tout près de votre domicile…)

Vous devrez alors joindre une note explicative à votre déclaration de revenus pour plaider votre cause.