Le tabac fait grossir ! | Euroassurance Aller au contenu principal
Faire un devis
Être rappelé
Menu

Le tabac fait grossir !

Trop fumer favorise à long terme la prise de poids, notamment au niveau du ventre. C'est la nicotine, en agissant sur l'équilibre hormonal, qui modifie la répartition des graisses dans le corps. Les explications d'Euroassurance.

Écrit par
La Rédaction
Publié le
tabac-fait-grossir
© Adobe Stock

Mincir d'abord

On pense souvent à tort que la cigarette fait maigrir. A tel point que certaines personnes, après un régime, fument délibérément, ou tout du moins n'osent pas arrêter leur tabagisme, de peur de reprendre du poids. En réalité, le mécanisme est bien plus complexe, et la "minceur" des fumeurs, bien réelle, n'est que transitoire.

La consommation d'une cigarette entraine l'augmentation du métabolisme énergétique de base de 3% durant l'heure qui suit. Ainsi, la dépense énergétique quotidienne d'une personne fumant un paquet par jour passe de 2 200 à 3 500 calories.

En outre, l'action de fumer diminue l'appétit (l'effet anorexigène) et fait croître la sensation de satiété.

Découvrez notre mutuelle santé

Euroassurance vous propose plusieurs formules de mutuelle santé, valable avec l'offre 100 % santé. 

Prendre du poids ensuite

Cependant, la nicotine ne se cantonne pas aux seuls effets métaboliques. En effet, cette substance affecte également directement l'équilibre hormonal. Or, ce changement mène la plupart du temps à une accumulation des graisses dans la zone du ventre.

Passé le souci de l'esthétisme, une soudaine surcharge graisseuse au niveau abdominal implique une hausse du risque cardiovasculaire. En bref, une nouvelle répartition des graisses corporelles a un effet néfaste pour la santé du fumeur.

En plus, les kilos superflus, lorsqu'ils sont localisés au niveau du tour de taille, sont particulièrement difficiles à éliminer.

Un corps plus "masculin" ?

Ce changement dans la répartition du poids vers le centre du corps du fumeur, et notamment au niveau ventral, est typiquement masculine. On l'appelle androïde, par opposition à la répartition féminine des masses graisseuses, dite gynoïde. Autrement dit, le tabagisme régulier ou à hautes doses tend à faire perdre aux femmes qui le pratiquent leurs formes et leur féminité !

Le tabac, utilisé comme un "ami" qui pourra les faire maigrir durablement, est un leurre qui les fera grossir dans un second temps.