Casque moto : comment bien protéger ses cheveux ? Aller au contenu principal
Faire un devis
Être rappelé
Menu

Casque moto : comment bien protéger ses cheveux ?

Engoncés dans un casque de moto, les cheveux ont vite fait de perdre de leur éclat. Mais des solutions existent pour limiter les dégâts. Le point avec Euro-Assurance.
Écrit par
La Rédaction
Publié le
casque-motot-protection-cheveux
© Fxquadro - stock.adobe.com.

Cheveux graisseux et sans volume

Vous le savez, porter un casque est obligatoire lorsque l’on conduit un deux-roues. Il est en effet indispensable pour protéger votre tête en cas de chute. Seulement, quelle que soit la forme de cet accessoire - intégral, jet, modulaire - il y fait chaud et la transpiration a tendance à graisser rapidement vos cheveux. Sans compter les bactéries qui peuvent se développer dans le tissu à l’intérieur du casque et qui risquent de provoquer des allergies. Pas très glamour tout ça !

Alors, cheveux et casques sont-ils destinés à ne jamais faire bon ménage ? Devez-vous vous résigner à garder votre crinière toute raplapla, graisseuse et fourchue ? Bien sûr que non ! Voici quelques conseils pour redonner vie à vos cheveux.

Ma moto bien assurée

Pour ma moto, je choisis l'assureur qui m'offre la meilleure offre d'assurance, avec les meilleures garanties au meilleur prix.

Tresse et cagoule

La première chose à faire est de ne pas les laisser dépasser de votre casque car "à l’air libre, ils vont s’emmêler", prévient Céline, motarde expérimentée. Mais aussi s’assécher et devenir cassants… Conclusion, si vous tenez à vos longueurs, attachez vos cheveux en tresse ou en queue de cheval et gardez-les bien sous le casque, ou sous le col de votre blouson. Au besoin, mettez un foulard autour de votre cou et glissez-y votre crinière.

Pour éviter le frottement direct avec la mousse intérieure de votre couvre-chef, vous pouvez également opter pour une cagoule légère qui va englober l’ensemble de vos cheveux. Il existe également des sous-casques en osier, qui s’adaptent à toutes les formes de casques. Ils sont généralement aérés et vous évite l’électricité statique provoquée par le frottement avec les mousses.

Mais une charlotte de protection, de la même veine que celles utilisées dans les hôpitaux, ferait également très bien l’affaire. Ce n’est certes pas très sexy mais c’est efficace et c’est tout ce que l’on souhaite.

Bien entretenir son casque

Ces petits conseils ne vous dispensent absolument pas de prendre soin de votre casque et de nettoyer l’intérieur régulièrement ! Pour cela, n’utilisez surtout pas des détachants pour tapis ou moquette, qui contiennent des substances chimiques. Cela risquerait d’irriter votre cuir chevelu. Vous pouvez en revanche vous servir d’une éponge imbibée d’eau et de savon puis le rincer soigneusement. Laissez-le sécher à l’air libre ou prenez votre sèche-cheveux (jamais à l’air chaud). Faites-bien attention à ne jamais le porter alors qu’il est encore humide et veillez également, de votre côté, à ne pas avoir les cheveux mouillés. Les bactéries prolifèrent justement dans ce genre d’environnement. Si les housses sont démontables, passez-les dans la machine à laver.

Autre solution, le shampoing sec. Il suffit d’en saupoudrer légèrement les mousses d’intérieur puis de retirer l’excédent.

Vous connaissez désormais les astuces les plus fréquemment utilisées pour garder des cheveux en bonne santé sous votre casque. Mais pensez tout de même à emporter avec vous une petite brosse pour vous refaire rapidement une beauté !


Sources : motomag.com, motoservice.com, toutpratique.com