Tout savoir sur le ramonage de cheminée I Euroassurance Aller au contenu principal
Faire un devis
Être rappelé
Menu

Tout savoir sur le ramonage de cheminée

L'hiver arrive dans quelques semaines mais les températures commencent déjà à baisser. Il est tant pour les heureux propriétaires de cheminées d'en profiter. Mais avant de remettre celles-ci en fonction, un bon ramonage est indispensable, l'absence d'entretien étant chaque année à l'origine de nombreux accidents domestiques, parfois mortels. Euroassurance vous en dit plus.
Écrit par
La Rédaction
Publié le
Deux ramoneurs en train de ramoner une cheminée
© Adrenalinapura - stock.adobe.com

Les obligations liées à l'utilisation d'une cheminée

La législation française soumet l'utilisation d'une cheminée à des obligations strictes au nombre desquelles figure le ramonage. Généralement, le règlement sanitaire départemental, accessible sur simple demande dans les préfectures et les mairies, vous astreint à deux ramonages annuels pour les conduits d'évacuation de fumée en fonctionnement (que la fumée provienne d'un chauffage au gaz, au fioul ou au charbon), dont l'un en période d'utilisation.

En plus de garantir votre sécurité et celle de vos proches, le ramonage assure le bon fonctionnement de vos appareils de chauffage et vous permet ainsi de limiter leur consommation d'énergie. Si cet argument ne vous convainc pas, sachez que le défaut de ramonage est une infraction punie par une amende de troisième classe. En cas d'incendie, la sanction sera, bien évidemment, plus lourde.

Le ramonage incombe à celui qui utilise la cheminée. En revanche, si vous êtes propriétaire bailleur, vous devez vous assurer à chaque changement de locataire dans votre logement, du bon état de votre cheminée. Par ailleurs, notez que dans certains immeubles, le règlement de copropriété interdit formellement les feux de cheminée.

Feu de cheminée et assurance

Si vous avez souscrit une assurance habitation, les dommages causés par un feu quelle que soit sa nature, sont couverts par la garantie incendie incluse dans les contrats multirisques habitation. Cependant, en cas de sinistre ayant pour origine un feu de cheminée, votre assureur peut revoir votre indemnisation à la baisse s'il s'avère que vous en avez négligé l'entretien, notamment en ne faisant pas ramoner les conduits de fumée.

Si vous souhaitez faire ramoner votre cheminée, vous devez faire appel à un professionnel qualifié et reconnu par l’organisme professionnel de qualification et de classification du bâtiment. Celui-ci vous remettra un certificat à l’issue du ramonage, certificat qui vous servira de justificatif auprès de votre assureur.

À savoir : un ramonage réalisé avec des produits chimiques n'est pas reconnu comme suffisant et ne se substitue donc pas à une action mécanique.

 

Notre conseil

Après un feu de cheminée, même « sans gravité », le conduit sinistré doit impérativement être ramoné. Cependant, faites-le après avoir contacté votre assureur.