La dame verte de Brissac

Si vous vous promenez du côté de Brissac (à quelques kilomètres d’Angers), ne manquez pas d’aller jeter un œil au château, surnommé "le géant du Val-de-Loire". Vous pourriez tomber nez à nez avec le fantôme de Charlotte de Valois, appelée également Charlotte de France. La belle a été assassinée par son époux Jacques de Brézé, lorsqu’il l’a découverte dans les bras d’un autre homme. Depuis, elle hante certaines pièces de l’immense demeure…enfin seulement les nuits d’orages. Pensez donc à regarder la météo avant votre visite !

La maison qui saigne

Pour revenir aux prémices de cette histoire, il faut faire un bond de 31 ans dans le passé. Plantons le décor. Les faits débutent en janvier 1986 au 74 Cité de Mulhouse, dans une maison située dans le quartier de Remicourt à Saint-Quentin (Aisne). Lucie Belmer, qui occupe le logement avec son époux Jean-Marc, depuis l’été 85, constate des phénomènes étranges : des bruits de casseroles, des gémissements, puis des taches rouges sur le mur de la cuisine (reste à savoir si leur assurance habitation a pris en charge ces dégâts.)…

Les forces de l’ordre sont appelées sur les lieux. Les deux gendarmes chargés de l’affaire constatent effectivement les taches rouges et soumettent notamment l’hypothèse que cela pourrait provenir d’une blessure du chien. Ils décident néanmoins de recouvrir les sols de farine, de fermer la maison et de revenir le lendemain pour voir si une personne malintentionnée n’aurait pas laissé des traces de pas.

La nuit passe, à leur retour dans la demeure, cette dernière est fermée, aucune empreinte n’est relevée sur le sol mais des nouvelles taches sont apparues. Des analyses du liquide sont effectuées, il s’agit… de sang humain.

Le mystère s’épaissit, un médium est finalement appelé à la rescousse. Après examen des lieux, ce dernier estime que le problème se situe dans la cave et indique également qu’il sent que Lucie est une personne très réceptive aux esprits. Il demande alors à ce que l’on creuse à un endroit précis du sous-sol mais cela ne donne rien. Mais, apeurés, les Belmer finiront par quitter la maison quelques semaines après. On les comprend !

Pour en savoir davantage sur la maison qui saigne, jetez un œil à cette vidéo. La qualité de l’image n’est pas au mieux, mais la musique d’introduction donne le ton !

Depuis, le logement a été occupé par plusieurs locataires mais plus aucun phénomène étrange ne s’est produit…

Le château le plus hanté de France

C’est ainsi qu’est dénommée cette belle bâtisse médiévale située sur la commune de Blandy-les-Tours, en Seine-et-Marne. Et il semblerait que cette appellation ne soit pas usurpée : à la Toussaint, les fantômes des anciens seigneurs de Blandy voleraient autour des remparts du château, et s’arrêteraient sur le donjon protégeant l’entrée. Des bruits de chaînes traînant sur le sol et des cris se feraient également entendre des souterrains. Si vous êtes dans la région et que vous ne savez pas trop quoi faire le 1er novembre, courez à Blandy-les-Tours, frissons garantis !

Sources : wikipédia, linternaute.com, fougeret.com, grepp-paranormal.fr

NB : Article à valeur informative non contractuelle. Pour une lecture détaillée de vos garanties, veuillez-vous reporter à votre contrat ou vos conditions générales et particulières

Articles similaires

Les insolites habitation de septembre 2017

Les insolites habitation de septembre...

Les insolites habitation d’août 2017

Les insolites habitation d’août 2017

Les insolites habitation de juillet 2017

Les insolites habitation de juillet 2017

Inscrivez-vous à la newsletter