Combien de temps pour éliminer l'alcool de l'organisme Aller au contenu principal
Faire un devis
Être rappelé
Menu

Combien de temps l’organisme met-il pour éliminer l’alcool ?

Si boire un verre d’alcool peut se faire en moins de cinq minutes, il en faut beaucoup plus pour parvenir à faire disparaître de notre organisme toute trace de la boisson. Comment le corps assimile-t-il l’alcool ingurgité ? Par quels moyens et à quelle vitesse ce dernier est-il éliminé de notre organisme ? Euroassurance fait le point pour vous.
Écrit par
La Rédaction
Publié le
© exclusive-design - stock.adobe.com

Le passage de l’alcool dans le sang

Lorsque vous buvez de l’alcool, celui-ci s’infiltre directement dans le sang, principalement par la muqueuse buccale et l’œsophage - les autres voies étant l’estomac et l’intestin grêle. Ce passage de l’alcool dans le sang s’effectue plus ou moins rapidement suivant différents facteurs. Ainsi, on considère que la concentration maximale d’alcool est atteinte au bout d’une demi-heure si vous êtes à jeun et au bout d’une heure si vous en consommez au cours d’un repas. Mais votre âge, votre sexe et votre poids entrent également en ligne de compte.

Comment est calculée l’alcoolémie ?

L’alcoolémie exprime le taux d’alcool dans le sang. Elle est généralement représentée en gramme par litre de sang (g/l). Pour calculer l’alcoolémie, il faut connaître la quantité d’alcool ingurgitée par la personne (un verre standard est égal à 10 g d’alcool pur) ainsi que son poids. Puis on tient compte d’une constante : 0,68 pour les hommes (car l’eau représente 68 % de son poids) et 0,55 pour la femme (l’eau représentant 55 % de son poids).

Cela donne : quantité d’alcool consommée en gramme / poids de la personne x constante.

L’alcool au volant

En France, la limite légale au-delà de laquelle la conduite est interdite est fixée à 0,5 g d’alcool par litre de sang. Si le taux d'alcool dans le sang est égale ou supérieure à 0,5g/l et inférieure à 0,8g/l, c’est une contravention. Vous risquez une amende de 135 euros et une perte de six points sur votre permis de conduire. Si le taux d’alcool est égal ou supérieur à 0,8 g/l, c’est un délit. Vous encourez notamment deux ans d’emprisonnement, une amende de 4 500 euros et la perte de six points.

L’élimination de l’alcool dans l'organisme

C’est essentiellement le foie (à 90 %) qui a la lourde tache d’éliminer toute trace d’alcool de notre organisme. L’organe change successivement l’alcool en acétaldéhyde (composé chimique) puis en acétate (acide acétique). Il est ensuite transformé en eau, puis en gaz carbonique. Ce mécanisme est long et fastidieux. En moyenne, l’alcoolémie décroît de 0,15 g/l par heure (parfois même 0,10 g/l, chez certaines personnes).

Concrètement, pour une alcoolémie évaluée à 0,7 g/l (chez un homme de 75 kg ayant consommé 4 verres d’alcool ou une femme de 65 kg ayant bu 3 verres), il faudra patienter 1h30 chez l’homme et 2h chez la femme pour redescendre à un taux de 0,5g/l. Quant à l’élimination définitive de l’alcool de l’organisme, il faut compter entre 5 et 7 heures !

Vous l’aurez compris, éliminer toute présence d’alcool dans votre corps prend du temps. Et n’espérez pas accélérer le processus en ingurgitant du café fort, de l’eau, ou de l’aspirine. L’exercice physique n’a également aucun effet, puisque seule une infime partie de l’alcool consommée s’élimine par la transpiration. Il vous reste juste à patienter et surtout, à ne pas prendre le volant !

Sources : prevention.ch, anpaa.asso.fr, futura-sciences.com