Les nigauds du mois

Lorsque l’on se lance dans une carrière de cambrioleur, mieux vaut avoir le souci du détail si l’on ne veut pas se faire prendre. Ces deux individus l’ont appris à leurs dépens. L’action se déroule dans un centre commercial dans la région de Toulouse. Deux hommes garent leur scooter devant une bijouterie et pénètrent dans la boutique afin de commettre un cambriolage. Seulement voilà, sûrement grisés par l’appât du gain, les deux braqueurs oublient les clés sur le véhicule… Si bien que pendant qu’ils commettaient leur forfait, un témoin de la scène est simplement venu les subtiliser. Obligeant ainsi les malfrats à quitter les lieux à pied, ce qui a grandement facilité le travail des gendarmes qui ont pu les arrêter rapidement.

La bonne action du mois

Voici une histoire qui va en émouvoir plus d’un. La scène se passe dans une ville en Amérique du Nord. Une motarde s’arrête au feu rouge à un carrefour quand soudain elle aperçoit une chose minuscule en plein milieu de la route. Il s’agit d’un chaton tombé d’une voiture rouge. Elle fait alors de grands gestes pour que les véhicules circulant en sens inverse s’arrêtent. Une fois la voie libre, la jeune femme se rue sur le petit animal, le confie à une passante et part rechercher sa moto pour la garer vers la dame à qui elle avait confié le chaton. Lequel est transi de peur, on l’imagine bien. Toute la scène a été filmée grâce à la caméra fixée sur le casque de la jeune motarde.

D’après les dernières nouvelles, le chaton, baptisé Skidmark (trace de freinage) par sa nouvelle maîtresse, se porte bien.

Livraison express

Les passagers de ce tram à Strasbourg n’ont pas dû en croire leurs yeux. Le 2 octobre dernier, ils ont pu en effet voyager avec un livreur de pizza qui était monté à bord du transport en commun… avec son scooter. C’est un jeune homme présent sur les lieux qui a publié la photo sur son compte Twitter, laquelle a été partagée un bon millier de fois, selon Les Dernières nouvelles d’Alsace, le quotidien local.

Apparemment, selon ce témoin, interrogé par le journal, le livreur est monté à bord du tram car son scooter était en panne (il aurait dû penser à faire jouer sa garantie Assistance 0 km !). Il voulait se rendre dans le quartier du Neudorf afin de changer de véhicule. Moteur coupé, veillant à ne pas bloquer les portes, le conducteur du deux-roues s’est attaché à ne déranger personne, a indiqué le témoin. La version de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) diffère cependant. Elle affirme en effet que le conducteur du tram a demandé à deux reprises au livreur de sortir et face à son refus, s’est décidé à contacter le centre de commandement. Une équipe d’intervention mobile est alors intervenue, invitant le livreur à quitter les lieux. Ce qu’il a finalement consenti à faire.

Capture d’écran du tweet posté le 2 octobre

Sources : 20minutes.fr, dna.fr, francetvinfo.f

NB : Article à valeur informative non contractuelle. Pour une lecture détaillée de vos garanties, veuillez-vous reporter à votre contrat ou vos conditions générales et particulières

Inscrivez-vous à la newsletter