Charité bien ordonnée commence par soi-même

Lorsque l’on fait la chasse aux conducteurs ivres, il serait de bon ton d’être soi-même sobre. Ce ne fut pourtant pas le cas de ces deux policiers du commissariat de Douai. Alors qu’ils étaient en service et circulaient sur leurs deux-roues, ils se sont percutés. Les agents "de 55 et 42 ans ont été retrouvés au sol, tout comme leurs motos, couchées sur le bitume", relate Europe 1. La cause de l’accident ? Une route glissante ? Un obstacle ? Non pas vraiment. Les deux membres des forces de l’ordre avaient un sérieux coup dans le nez, puisque leur alcoolémie avoisinait les deux grammes d’alcool par litre de sang. Après avoir été conduits à l’hôpital, ils ont été placés en garde à vue. Les deux policiers seront convoqués par la justice en mars prochain pour conduite en état d’ivresse et défaut de maîtrise. Ils ne devraient en outre pas passer à côté d’un conseil de discipline. Pour l’exemple, on repassera…

Être en odeur de sainteté

Pour éviter les embouteillagesqui sont légion à Jakarta (Indonésie), de nombreux services de motos taxi ont vu le jour. Problème, les clients se plaignent régulièrement que les conducteurs ne sentent pas très bon. La société UberJEK - rien à voir avec l’américain Uber - a alors décidé de faire passer un "test d’odeur" à tous ceux qu’elle va recruter pour débuter ses activités en 2016. Sur son site Internet, on peut voir - attention âme sensible s’abstenir - "un étranger mettant son nez sous un dessous de bras velu d’un Indonésien passant sa main derrière la nuque avec la légende suivante : si vous avez un problème d’odeur des aisselles, vous ne pouvez pas être conducteur chez UberJEK". Pas très ragoûtant tout ça !

Au feu !

Jorge Lorenzo a de quoi être content, il a remporté pour la 3e fois le titre de champion du monde de Moto GP. Alors pour fêter ça au milieu de ses fans, l’espagnol est monté sur sa Yamaha R1 et a mis les gaz. Seulement voilà, pour une raison inconnue, une fumée est sortie du moteur bouillant, brûlant la jambe gauche du jeune pilote… Heureusement, plus de peur que de mal, mais il s’en est fallu de peu !

Sources : 321auto.com, europe1.fr, 20minutes.fr, ledauphine.com

NB : Article à valeur informative non contractuelle. Pour une lecture détaillée de vos garanties, veuillez-vous reporter à votre contrat ou vos conditions générales et particulières

Inscrivez-vous à la newsletter