Autorisation de la mise en vente

Outre le procédé en lui-même, l’aspect révolutionnaire de ce bras bionique vient du fait qu’il sera bientôt mis en vente aux États-Unis. L’agence américaine des médicaments a donné son approbation le 8 mai dernier. Reste à connaître la date exacte de commercialisation et le coût d’une telle greffe. Pas sûr qu’elle soit accessible à un grand nombre de patients ! D’autant que les mutuelles santés coûtent extrêmement cher aux États-Unis.

Qui pourra en bénéficier ?

Le "DEKA Arm System" ne peut pas s’adapter à n’importe quelle personne amputée pour autant. Il faut que le membre ait été sectionné juste en dessous de l’épaule, du coude, ou à la moitié de l’avant-bras, surtout pas au niveau de l’articulation (poignet ou épaule).

Le ministère de la Défense s’étant impliqué dans la recherche, il est possible que les soldats amputés fassent partie des premières personnes greffées.

 

 

Si la commercialisation du bras bionique s’avère être un succès aux États-Unis, il n’est pas impossible que la technologie fasse son apparition en France dans les années à venir. À guetter de près…

 

Sources : le monde.fr, lanouvellerepublique.fr, darpa.mil

© Euro-Assurance – Mai 2014

NB : Article à valeur informative non contractuelle. Pour une lecture détaillée de vos garanties, veuillez-vous reporter à votre contrat ou vos conditions générales et particulières

Inscrivez-vous à la newsletter

 

Nos assurés nous recommandent.

87% de nos assurés sont satisfaits
du service et des tarifs proposés par Euro-Assurance