Infos pratiques>Décryptage : mieux comprendre l'assurance>Jeune conducteur : quelle surprime ?

Jeune conducteur : quelle surprime ?

Écrit par 

Que ce soit en auto ou à moto, les jeunes conducteurs sont considérés comme des personnes à risque par les compagnies d’assurance. Ces dernières appliquent alors une surprime à leur tarif. Explications.

Jeune conducteur : quelle surprime ?
© Fotolia.com

Pourquoi, pour qui ?

En toute logique, les jeunes conducteurs n’ont pas d’antécédents. Dès lors, il est impossible pour les compagnies d’assurance de savoir s’ils sont fiables ou non.

De plus, leur manque d’expérience et leur jeune âge (pour la plupart) peuvent constituer un risque supplémentaire d’accident. N’oublions pas que les 18-24 ans représentent 20,5 % des tués et 20,5 % des blessés sur la route, selon l’association Prévention routière.

Sont considérés comme conducteurs novices :

- les personnes ayant obtenu leur permis depuis moins de 3 ans ;

- les personnes n’ayant jamais été assurées pour une voiture ou une moto.

Taux de la surprime

Les assureurs appliquent donc une surprime au tarif initial durant les trois premières années de contrat d’un novice. Notez que cette majoration est dégressive au fil des ans, si le conducteur n’enregistre aucun sinistre responsable.

 

PériodeTaux de surprime pour un jeune conducteur sans conduite accompagnéeTaux de surprime pour un jeune conducteur avec conduite accompagnée
1re année 100 % de majoration 50 % de majoration
2e année 50 % de majoration 25 % de majoration
3e année 25 % de majoration 12,5 % de majoration
4e année Aucune surprime Aucune surprime

 

Cependant, certaines compagnies, comme Euro-Assurance, n’utilisent pas cette grille de majoration, préférant prendre en compte plusieurs paramètres dans leur calcul.

L’assurance jeune conducteur d’Euro-Assurance

Charlotte Blin, chef de produit Auto chez Euro-Assurance, nous explique ce mode de calcul.

"Chez Euro-Assurance, nous  tenons compte de 2 critères importants pour calculer la surprime "Jeune conducteur": l’âge du conducteur et celui de son permis.

Bien entendu, l’ensemble des autres critères habituellement utilisés dans la tarification auto  entrent également en jeu pour les jeunes conducteurs.

Cette majoration "Jeune conducteur"  reste applicable jusqu’à 25 ans si l’on vient de passer son permis. Elle s’étale sur trois ans et est réduite de moitié chaque année. Plus le conducteur est âgé, moins la surprime est importante : pour nous, la maîtrise de la conduite ne s’acquiert pas uniquement en fonction de l’ancienneté du permis, mais également en fonction de la maturité du conducteur.

Passé 25 ans, la surprime jeune ne s’applique plus, même si l’assuré est novice. Seul son manque d’expérience sera alors susceptible de faire augmenter son tarif."

L’assurance jeune conducteur d’Euro-Assurance vous semble plus juste ? N’hésitez pas à découvrir le détail de nos offres ou à effectuer un devis en ligne. Vous obtiendrez la formule qui vous convient et son tarif en quelques minutes. 

 

Votez -
0
 vote

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Les commentaire sont soumis à la validation avant d'être affichés sur le site.

Le coin de l'actu

Retrouvez l’actualité auto, deux-roues, santé et habitation, décryptée pour vous par Euro-Assurance.