Le coin de l'actu>Auto>Sécurité>Voitures électriques - hybrides : le silence augmente les risques

Voitures électriques - hybrides : le silence augmente les risques

Écrit par  Aurélie Pagny Mardi 14 février 2012 08:11

Le faible niveau sonore des véhicules hybrides et électriques inquiète les autorités et les associations de malvoyants. Face au risque accru d’accidents, des avertisseurs sonores sont envisagés.

Silencieux mais plus dangereux

>Le quasi-silence dans l’habitacle des voitures hybrides et électriques a longtemps été désiré par les automobilistes. Pourtant, dans l’environnement extérieur, la disparition des nuisances sonores provoque un danger accru pour les autres usagers. Le risque pour les piétons serait de 20 % plus important entre un véhicule hybride et un traditionnel, selon une étude réalisée par l’HLDI (Highway Loss Data Institute) aux Etats-Unis : une enquête qui corrobore le constat préalable du NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) en septembre 2009 ou du NFB (association regroupant 50 000 malvoyants). Le bruit peut, dans certains cas, faire éviter des accidents aux piétons ou cyclistes distraits.

Des avertisseurs sonores bientôt obligatoires ?

Pour pallier le problème, des outils de signalétiques sonores peuvent être embarqués pour simuler la présence vrombissante d’un moteur thermique. Depuis janvier 2010, les Toyota Prius ou Auris nippones (encore appelée Corolla dans l’archipel) possèdent ce type de système pensé par l’équipementier Lotus Engineering et Harman en 2009 avec le HALOsonic. Nissan opère de même pour sa Leaf et sa Fuga hybride (disponible depuis 2010 au Japon).

Outre-Atlantique, General Motors équipe sa Chevrolet Volt d’un Pedestrian Friendly Alert System, activable manuellement, pour satisfaire les associations de malvoyants. Les Etats-Unis envisagent même de rendre obligatoires les avertisseurs en 2014. La Commission Européenne et l’ONU ont aussi pris à bras le corps la question, conscients des dangers du silence pour la sécurité routière malgré ses bienfaits sur le stress des conducteurs.

Pas de hausse de tarifs d’assurance !

Face à cette hausse des accidents potentiels, les tarifs des assureurs pourraient mécaniquement augmenter, même si le parc français est encore très réduit. « Ce n’est pas le cas chez Assu2000, précise Minh N’Guyen, responsable adjoint du service production de la compagnie. Nous déterminons les prix en fonctions de la classe SRA (système de classification des véhicules en fonction de la puissance fiscale) sans distinction entre les véhicules essences, diesels, électriques ou hybrides ».

EN SAVOIR PLUS :

Fiche produit : assurance auto
Devis et souscription en ligne : devis assurance auto

© Euro-Assurance – Février 2012

Votez -
0
 vote

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Les commentaire sont soumis à la validation avant d'être affichés sur le site.

Infos pratiques

Comprendre l'assurance, découvrir nos produits et les fonctionnalités de votre site.