Le coin de l'actu>Moto & Scooter>Sur la route>Les 10 erreurs à éviter lors d’un constat à l’amiable

Les 10 erreurs à éviter lors d’un constat à l’amiable

Écrit par  Rédaction Jeudi 15 mars 2012 16:37

En cas d’accrochage, difficile de garder son calme ! Il faut pourtant faire preuve de sang froid en remplissant le constat sous peine d’être considéré comme l’unique responsable de l’accident. Euro-Assurance, votre spécialiste de l'assurance moto vous dévoile les 10 écueils à éviter (même si votre moto est abîmée et que vous êtes très énervé)…

1. Remplir le constat trop vite

Reprenez votre sang froid. Cet exercice nécessite toute votre attention.

2. Le remplir… plus tard

Ne repoussez pas l’échéance ! Sans constat signé par les deux parties, impossible de faire valoir vos droits auprès de votre assureur. Et à vous le malus…

3. Donner peu (ou trop) de détails

N’omettez aucun détail utile : nom de la rue, lieu précis, feu rouge, croisement, etc. Pour autant, n’en donnez pas trop. Certaines précisions pourraient se retourner contre vous.

4. Faire part de vos impressions

Ne communiquez pas votre ressenti : vitesse excessive, influence de l’alcool, etc. Sans preuves , vos impressions n’ont aucune valeur et sont inexploitables.

5. Réaliser un croquis approximatif

Représentez l’accident minutieusement : position des véhicules au moment de l’accident, obstacles éventuels, etc. Même si les cases cochées priment sur le dessin, un croquis précis peut corroborer vos affirmations en cas de doute.

6. Oublier de cocher la case "blessé"

Affirmez que vous êtes blessé, même si c’est minime. Le cas contraire, vous ne pourrez pas faire valoir vos droits en cas de complications.

7. Renvoyer le lecteur au verso

Si vous n’avez plus la place d’écrire vos observations, n’écrivez pas "voir au verso" : les informations indiquées ne seront pas prises en compte. Utilisez plutôt la marge.

8. Laisser filer le témoin

Ne laissez pas partir votre seul témoin sans avoir recueilli au préalable son nom, prénom, adresse et numéro de téléphone (fixe et portable). Son témoignage pourrait se révéler très utile devant un tribunal.

9. Signer alors que vous n’êtes pas d’accord

N’apposez votre signature que si vous reconnaissez tous les faits décrits. Une fois signé, le constat ne peut être modifié ou contesté.

10. Ne pas avoir de constat sur vous

Disposez toujours d’un ou deux constats amiables à bord de votre moto ! On ne sait jamais…

 

 

© Euro-Assurance.com – Mars 2012

Votez -
0
 vote

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Les commentaire sont soumis à la validation avant d'être affichés sur le site.

Infos pratiques

Comprendre l'assurance, découvrir nos produits et les fonctionnalités de votre site.